• B.C.G

    Aujourd'hui, n'ayant pas cours l'après-midi je déprime. Normal me direz-vous, c'est une habitude chez moi. Sauf que là, ç'est différent: ma soeur part 3 mois en Inde. Personnellement, je n'ai jamais compris cette fascination qu'elle a toujours eue avec l'Inde mais passons. Ce que vous ne savez pas, c'est qu'avec ma soeur nous sommes très très (je pourrais en rajouter une autre "très" pour que vous compreniez bien mais je pense que vous avez saisi l'essentiel) proches.

    Plus proches que certaines soeurs, cela vient surement du fait que nous avons vécus les pires (et les meilleurs!) moments ensemble. Elle a toujours été là, on peut ne pas s'appeler pendant 1 semaine mais après y'a un manque. Ma soeur c'est ma meilleure amie, elle sait tout de moi comme je sais tout d'elle. C'est elle qui m'aide, qui me rend joyeuse lorsque je sais qu'elle va m'appeler. Alors, oui, certes on ne se voit que très peu, mais ma soeur c'est mon tout

    Les week-end a Rennes a écouter du Dub Inc, a se promener, a galérer, a rire, a échanger, a s'engueler parfois tout ça me manque. Il y a bien eu des hauts et des bas mais je ne me rappelle que des meilleurs moments, parce que parfois, le bonheur ne tient vraiment qu'en peu de choses. C'est son bonheur a elle de voyager dans ce pays (de pauvres) alors je respecte. Et je l'envie aussi un peu d'avoir le courage de tout plaquer pour suivre une envie qui la taraude depuis des années maintenant.

    Elle n'est peut-être pas parfaite, elle a son caractère, elle est difficilement compréhensible parfois mais là, de me dire que je vais passer 3 mois avec très peu de nouvelles, ben ouais je l'avoue, ça me fait un petit quelque chose. Forcément je lui dirais pas, trop pudique pour ça, je ne suis pas une fille avec le "je t'aime" et les calins faciles.  Donc je mets par écrit, tout est plus facile par ecrit, alors Aurore, si tu lis ces mots: tu vas me manquer.

     

     

     

    « I'm back (again)!"Obésité, mon combat contre les kilos" »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Une cacahuète
    Mardi 15 Novembre 2011 à 10:26

    Ca y est, je suis (enfin) venue faire un petit tour! Et je dois dire que ces quelques lignes m'ont, comme d'habitude, fait monter la p'tite larmichette qui s'est vite estompée quand je suis tombée sur la ligne où je pars dans un pays (de pauvres) pour laisser place au rire. Tu vas me manquer aussi Crevette, mais l'avantage; c'est que tu pourras te confectionner un meuble comme le notre avec des cartes postales trop chouette avec des gens (pauvres) pas à la mode, et des vaches (maigres) pour sa souvenir de notre bonn' vieille Mayenne.

    Et puis... Comment je vais faire moi sans t'appeler de là-bas? Un coup de mou, une histoire à tordre de rire, des rencontres bizarres, des moments forts... Tout ça à l'ordinaire, c'est à toi que je les raconte. Alors, je crois (parce que je ne réalise pas encore) que je serais quand même bien triste de ne pas "partager" ça avec celle à qui j'ai toujours tout dit... "Loin des yeux, mais près du coeur" (so kiiiiiiitch!!!)

    Et puis, tu le sais, que je t'aime.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :