• Comme vous le savez, je suis étudiante en droit depuis maintenant 3 semaines. Première fois que j'aime ce que je fais, j'espère que cela m'aider à réussir!

    Bref, là n'est pas le sujet de cet article, en effet, je me demande comment la fac peut-elle refuser d'attendre d'avoir la notification de bourse pour une inscription. Les frais d'inscription s'élèvent à 4oo euros (ouais enfin 385) , c'est quand même une somme lorsqu'on voit que le secrétariat n'est ouvert que de 9hoo à 12hoo et de 13h30 à 16h30, que les professeurs ne sont quasi jamais là et que les toilettes sont lavés tous les 36 du mois, m'enfin.

    Moi qui suis censée être boursière, je n'ai pas les moyens d'avancer cette somme surtout avec l'été pourri que je viens de passer. Ma fac, très gentille: "Non, nous ne pouvons pas attendre que vous receviez votre notification, vous nous avancez les 400 euros et vous serez remboursée dans 3 mois." Mais oui bien sur, je vais me passer de 400 euros que je n'ai pas et puis en attendant ben je meurt de faim. Parfait comme plan!

    Même sans avoir eu un été pourri, tout le monde n'a pas les moyens d'avancer ces frais d'inscription et d'attendre 3 mois pour être remboursé.

    Une solution? Et vous, votre inscription s'est bien passée?

     

    P.S: que pensez-vous du nouveau design?

    P.S: j'ai créée une page "fan" du blog par ici!


    4 commentaires
  • J-1. Même pas peur!

    Demain, je me jette à l'eau! Heee oui, je fais ma rentrée à la fac demain. Vous imaginez surement mon stress et mon doute. Au moins, niveau fonctionnement de la fac, je connais, je ne suis pas une débutante. L'avantage de recommencer une année, c'est que je vais pouvoir apprendre de mes erreurs, j'avais un problème de méthode en Histoire, c'est vrai, il faut rédiger de manière à ce que chaque professeurs soient contents. Le problème est que lorsque tu écris d'une manière qui peut plaire à l'un des enseignants, c'est que cela peut ne PAS plaire à un autre. Quelle dure vie que d'être étudiante en Histoire!

    J'ai discuté avec des personnes ayant étudier le Droit, c'est que c'est du par coeur. Pas de soucis de méthode, il y en a une et c'est tout.  Moi apprendre par coeur j'aime. J'adore même! Mes 2 ans avortés dans l'autre filière me serviront surement: je suis une habituée du par coeur. C'est vrai, sinon comment aurais-je su les dates de règne de Charles Quint? Ou que les janissaires renversent leurs gamelles lorsqu'ils font grève?

    Vous aussi vous trouvez que j'essaie de me rassurer? Vous avez raison. Je n'aime pas l'échec, s'il y a bien une chose que je déteste c'est échouer. J'espère donc y arriver cette année...

    ...que je connaisse le "plaisir" d'être (enfin) en deuxième année.

     

    P.S: J'ai désormais un compte facebook, on se retrouve là-bas? =)


    votre commentaire
  • Cher- You haven't seen the last of me

    Alors,quelques petites nouvelles concernant ma situation. Je vous avais raconté que je ne savais pas quoi faire cette année et qu'il fallait que je trouve quelque chose puisque j'ai des fatures à payer.Grande(s) nouvelle(s)! Alors j'ai été embauchée en tant qu'hôtesse de caisse comme vous avez pu le voir dans cet article. Je ne dirais pas où puisque je ne suis pas sure d'en avoir le droit. Bref, je travaille désormais tous les week-end (le samedi et le dimanche matin), autant dire que parfois c'est un peu dur. Sinon, quant à ma situation scolaire, je n'ai finalement pas trouvé d'entreprise pour faire mon BTS en alternance j'ai donc décidé de suivre une voie que je souhaitais faire dès le départ: je m'inscris en L1 de Droit.A quand la facilité?

    J'avais fait 2 ans d'Histoire puisqu'on m'avait dit que la filière droit allait être dure pour moi. J'avais donc décidé de faire quelque chose de plus "à ma portée". Résultat: je me retrouve au point de départ. Heureusement, les amies-Twitter m'ont beaucoup (beaucoup) remotivée. En effet, à 22 ans je trouvais ça nase de recommencer à zéro avec une impression d'échec. C'est vrai j'ai déjà pas mal de retard, j'ai eu mon bac à 2o ans après quelques difficultés. J'ai redoublé ma cinquième, je passais mon temps à penser aux garçons, à "comment-on-embrasse?" enfin, vous voyez le genre. Suite à des problèmes personnels, j'ai redoublé ma troisième. Je crois que cela a été une des pires année de ma vie autant à cause de mon échec scolaire que la situation familale dans laquelle je me trouvais.

    Depuis, j'ai une très très mauvaise opinion de moi-même. Je précise que pour faire ma deuxième année de troisième, j'ai changer (pour la 3ème fois) de collège. Les moqueries sont allées bon trains et continuent parfois encore! Tout ça pour expliquer que j'ai tout le temps, tout le temps, l'impression d'être moins intelligente que la moyenne.  Forcément, quand j'avais dit à l'époque que je souhaitais faire du droit, on m'a dit que je n'allais pas y arriver, que ca allait être trop dur pour quelqu'un comme moi...

    Alors maintenant, je vais oser. Après tout, qu'est-ce que j'ai à perdre? Une année de plus? Au pire, je changerais une énième fois de projet en juin. Je n'ai que 22 ans, autant que je prenne mon temps, après tout, comme me la dit une copine twitterienne: "c'est moi qui vis mavie, pas les autres! Be positive!"


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique